logo_foodwatch_en

 

29/11/16. Foodwatch lance une pétition « Pas d’hydrocarbure dans nos assiettes ! »  avec le soutien du Réseau Environnement Santé. Adressée à Monsieur Sapin, Ministre de l’Economie et des Finances, Madame Pinville, Secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire, Madame Touraine, Ministre de la Santé et Madame Royal, Ministre de l’Environnement, nous demandons au gouvernement de protéger tous les consommateurs.

 

Retour sur une alerte 

Il y a plus d’un an, Foodwatch lance une campagne « Des hydrocarbures dans nos assiettes : foodwatch tire le signal d’alarme ».  Après l’analyse d’une centaine de produits alimentaires, elle relève que 60% des produits achetés en France sont contaminés par des hydrocarbures d’huiles minérales d’hydrocarbures aromatiques d’huile minérale (MOAH) et d’hydrocarbures saturés (MOSH) dans du riz, des céréales et des lentilles… Ces substances toxiques sont des perturbateurs endocriniens nocifs pour la santé des consommateurs.

Lancement d’une pétition signée par près de 103.000 personnes pour réclamer une réglementation qui protège enfin de cette contamination.

Il y a deux mois, E. Leclerc s’engage à éliminer ces MOAH d’ici mi-2017 sur ses marques propres (Marque Repère, €co+) et à respecter une limite à la présence de MOSH dans ses produits. Il sera suivi par d’autres grandes enseignes de la distribution.

André Cicolella, président du Réseau Environnement Santé, souligne : « C’est bien de soigner les gens quand ils sont malades, mais il est tout aussi important de faire en sorte qu’ils ne soient pas malades. Il faut éliminer de notre environnement les substances comme ces hydrocarbures contaminant nos aliments, connus pour être cancérogènes et perturbateurs endocriniens, d’autant plus que les solutions existent. L’engagement de E.Leclerc montre que l’on peut agir sur les causes environnementales des maladies ».

Comme le souligne Karine Jacquemart, directrice générale de Foodwatch France, il est maintenant temps que le gouvernement prenne ses responsabilités et agisse pour notre santé.

Mobilisons-nous pour sortir de nos assiettes ces substances toxiques ! Signons. 

 

Pour en savoir plus : 

Carton recyclé, danger ? Questions à la Une : Hydrocarbures dans nos aliments